Vous êtes ici : Agence Presse » Société » Prénoms et patronymie

Prénoms et patronymie


Les prénoms et noms individuels :

Au commencement il y avait les noms individuels. Ils pouvaient être des prénoms, donnés à la naissance ou lors du baptême ; des surnoms, sobriquets donnés au cours de la vie d’un individu ou encore des pseudonymes, surnom que se donne un individu. Les noms individuels sont attachés aux personnes qui les portent, ne se transmettent pas par le mariage et ne sont pas héréditaires.

 

prénoms 

Du prénom au nom de famille :

La paix relative qui s’est installée en Europe au XIème siècle, va permettre une forte croissance économique accompagnée d’un bond démographique. Les noms individuels qui jusque là étaient suffisants ne permettent plus de distinguer à eux seuls les personnes. Les surnoms accolés au nom de baptême vont donc faire leur apparition entre les XIème et XIIème siècle pour palier à ce manque. C’est la particularité physique et morale, la situation géographique ou le nom de métier qui va permettre de distinguer différentes personnes portant le même prénom. Ainsi pour distinguer jean de jean et de jean, l’un se verra attribuer le surnom de Jean le roux (Vous l’aurez compris celui-ci est roux), l’autre Jean Dupuy (Il vit près d’un puits) et le dernier Jean Lachausse (Connu dans toute la région pour confectionner les plus robustes chaussures de laboureur). Ces surnoms restent cependant individuels et disparaissent à la mort des personnes qui les porte. C’est à partir du XIIIème siècle que ces surnoms vont ce généraliser et ce faire héréditaires pour devenir peu à peu des noms de famille.

Réglementation des noms de famille :

C’est dans un souci de recensement de la population que l’administration Royale va à partir du XVème siècle, commencer à réglementer l’usage des noms de famille. Louis XI fixe le nom de famille à la personne qui le porte et en interdit le changement sans accords royal. C’est cependant sous le règne de François Ier que le nom de famille va prendre toute son importance pour la rédaction de l’état civil rendu obligatoire par l’édit de Villers-Cotterêts.

Il faudra ensuite attendre la troisième république et la création du livret de famille en 1877 pour que l’orthographe des noms soit définitivement fixée.

Suivez toute l’actualité de la famille sur aufeminin.com

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)