Vous êtes ici : Agence Presse » Services » Agronomie, systèmes agraires et microfinance

Agronomie, systèmes agraires et microfinance


La microfinance : définition

Mise en place pour aider toute population qui n’a que trop peu accès aux services financiers auxquels nous sommes habitués, le concept de microfinance s’articule autour d’un certain nombre de services alternatifs. D’abord mise en place pour accompagner les pays en voie de développement, globalement elle prend en compte les besoins de plus en plus diversifiés de nombreuses populations qui, privées de organismes classiques qui leur ouvriraient les portes de l’investissement, désirent quand même monter leurs projets, monter une société, en résumé : remonter leurs manches. Plus encore la microfinance permet de ne plus être isolé dans ses besoins et d’être pleinement acteur de sa destinée, et du destin d’une cellule familiale, d’un quartier ou bien encore de tout un pays. Le microcrédit, notion avec laquelle on la confond volontiers, ne constitue qu’une proportion réduite des services mis en place par les institutions de microfinance.

Les sytrèmes agraires

Elaborée il y a une centaine d’années, l’agriculture comparée étudie tout ce qui contribue à l’évolution des pratiques des agriculteurs et aux différentes tendances de l’agriculture en fonction des pays, des traditions et des besoins des populations. Ce type d’agriculture a généré, entre autres, les idées de systèmes et de diagnostic agraires. La théorie des systèmes agraires dit que l’agriculture n’est pas un élément isolé au cœur d’ un périmètre géographique, mais que plus simplement, chaque procédé est le fruit d’un autre et que toute cette structure progresse de façon cohérente en fonction de ses particularités locales, géologiques, voire humaines.

Traduire pour la microfinance et les systèmes agraires

Ces deux grands concepts que sont la microfinance et les systèmes agraires, Bonnie Brusky en a fait son fond de commerce, tout comme un troisième : l’agronomie, dans le cadre des ses travaux de traduction français-anglais. Désormais assurée que ses compétences linguistiques de même que sa culture à la fois américaine et française sont une carte de visite crédible pour permettre aux scientifiques de tous pays de mener à bien leurs missions, elle a pris la décision de devenir prestataire de services dans le domaine de la traduction français-anglais d’écrits au sujet aussi bien d’agronomie que de microfinance. Elle met donc en avant depuis quelques années ses compétences pour tous les organismes privés et publics qui ont besoin de diffuser leurs travaux, ou de les faire connaître aux organisations gouvernementales, qui ont besoin de d’informations fiables pour faire leur travail.

http://www.focus-cet.fr/

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)