Vous êtes ici : Agence Presse » Santé » Choisir sa mutuelle santé en connaissance de cause

Choisir sa mutuelle santé en connaissance de cause


Les mutuelles santé sont tellement nombreuses sur le marché qu’il devient difficile pour le novice de trouver celle qui lui convient. Chaque mutuelle achalande l’éventuel adhérent par des prestations aussi alléchantes les unes que les autres. Pourtant, au risque de tomber dans un piège duquel il va être difficile de s’extirper, il est nécessaire, avant de souscrire à une mutuelle santé de faire un tri parmi les offres proposées. En effet, certaines offres mutuelles ne sont pas utiles à l’adhérent. Mais il risque de se laisser convaincre et va verser une cotisation pour des prestations qui ne répondent même pas à ses principaux besoins.

Cerner ses besoins avant de choisir sa mutuelle santé

La souscription à une mutuelle santé se fera donc après avoir cerné ses besoins. Il s’agit de se demander quels sont les postes prioritaires en fonction de l’âge et de l’état de santé. Quoi qu’il en soit, l’adhésion à une mutuelle optique présente des avantages non négligeables. La sécurité sociale ne prend que très faiblement en charge ce poste santé. La mutuelle santé propose un forfait beaucoup plus élevé sur cette garantie. Il en est de même pour le poste dentaire. Les soins dentaires comptent parmi ceux qui pèsent les plus lourds sur le budget des ménages français. Nombreux sont ceux qui préfèrent faire une impasse sur ces soins. En choisissant leur mutuelle, les adhérents prendront aussi en compte les forfaits proposés par les mutuelles dentaires.

Tenir compte des délais de carence avant de choisir sa mutuelle

Il faut savoir que lors de l’adhésion à une mutuelle santé, les remboursements ne sont pas immédiatement effectifs. Ils ne le seront qu’au bout d’un certain laps de temps appelé délai de carence. Ce délai peut être plus ou moins long en fonction des mutuelles. Les adhérents devront également comprendre que leur adhésion ne pourra être effective immédiatement. Ainsi, s’ils doivent se faire poser un implant dentaire dans une semaine, ils devront tout de même attendre trois ou quatre mois avant de bénéficier d’un remboursement. Néanmoins, les mutuelles restent encore à ce jour la meilleure option.

Pour plus de renseignements, rendez vous sur le site : mutuelle.com/mutuelle-sante.html

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)