Vous êtes ici : Agence Presse » Maison et Jardin » Le détecteur de fumée est-il obligatoire ?

Le détecteur de fumée est-il obligatoire ?


Que dit la loi ?

L’installation d’un détecteur de fumée dans les lieux d’habitation et tous les logements de France. C’est donc devenue une obligation, selon la loi sur les détecteurs de fumée. Un décret a été publié dans le Journal Officiel datant du mercredi 10 mars 2010. Mais ladite loi n’a été votée que le 25 février 2011 au Parlement. Selon cette loi, quel que soit l’état d’un logement, il doit absolument être équipé d’un détecteur de fumée durant les cinq années qui ont suivi la date de publication dans le Journal officiel. Ce seront les occupants des lieux, propriétaires ou non, qui se chargeront d’installer un détecteur de fumée dans la maison. Exception est faite s’il s’agit éventuellement de location saisonnière, de location meublée ou de foyer. Dans ce cas, ce sera aux propriétaires des lieux qu’incombera l’installation des détecteurs de fumée. Une fois installé, l’occupant ou le propriétaire devra déclarer l’objet à son assureur et ce, contre le risque incendie.

Utilité d’un détecteur de fumée

Un détecteur de fumée est appelé plus exactement un « détecteur avertisseur autonome de fumée » ou Daaf. Cet appareil aura pour objectif de protéger une habitation ou un logement d’une source de fumée, en la détectant et en la signalant par le biais d’une alarme sonore. De plus, il ne nécessite pas de branchement à une prise électrique. Le détecteur de fumée permet de réduire de 90% les risques de décès en cas d’incendie.

Les différents modèles et marques

Pour les produits commercialisés sur le marché français,les principaux modèles de détecteurs sont Ei Electronics, Vesta, Schneider Electric, Kidde et Calypso. Deux types de détecteurs de fumée peuvent être utilisés, à savoir les détecteurs simples et les détecteurs interconnectables.

Les détecteurs de fumée simples fonctionnent avec des boutons de désactivation, d’autres avec des piles longue durée et d’autres avec des piles lithium. Les détecteurs de fumée classiques peuvent être de couleur bois ou présentant un design aluminium. Les normes de ces détecteurs simples sont le Kidde 29 FR, le Kidde 29 LD-FR, le Kidde 29 H-LD-FR, le Ei 105B Nugelec 35111, le Ei-105H, le Ei-3105TY, le MTN 547019, le MTN 547119, le ELRO RM120A et le ELRO RM120H. Ce type de détecteur avertisseur autonome de fumée peut s’installer dans une chambre, un couloir, un salon ou un escalier. Leur sonorité en cas de signal d’alarme peut atteindre les 85 décibels. Dans le cas où la pile alimentant le détecteur de fumée arrive en fin de vie, le détecteur peut envoyer un signal sonore pendant plusieurs jours, afin de prévenir du changement qu’il faudra effectuer.

Les détecteurs de fumée interconnectables peuvent être installés en réseau ou faire l’objet d’une interconnection filaire sur secteur. Près d’une vingtaine d’appareils peuvent être connectés en même temps. Ce type de détecteurs fonctionne à l’aide de piles de 9V et peuvent s’installer dans n’importe quelle pièce de la maison. Les Daaf interconnectables sont munis d’un émetteur et d’un récepteur qui assurent cette fonction d’interconnexion entre les appareils. Certains d’entre eux sont également équipés d’une grille de protection contre les insectes, afin d’éviter les fausses alarmes.

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)