Vous êtes ici : Agence Presse » Jeux » Guerre commerciale : jeux flash VS applications

Guerre commerciale : jeux flash VS applications


Depuis diverses années, et plus précisément depuis l’arrivée des premiers téléphones portables « intelligents » dans le secteur des téléphones portables, avec notamment l’apparition de l’iphone , deux sortes de divertissement identiques s’affrontent : d’un coté les jeux en flash et d’autres part les « apps » de téléphones et notamment celles dirigées en direction du le jeu.

Ces deux supports de jeux flash ciblent les mêmes individus : celles ne voulant pas systématiquement s’octroyer le temps de se divertir sur des parties extrêmement longues et lassantes. De la sorte, la cible préférée de ces jeux flash est celle voulant prendre un minimum de bon temps lorsqu’elle a plusieurs précieuses minutes de repos et non de très longues journées devant elle. Un exemple type étant les jeux de conduite.

Dans les trajets en commun, comme le bus , durant un moment détente au boulot ou au collège, à la maison le temps de quelques minutes : tels sont des moments parfaits pour s’amuser sur ce type de support.

Les jeux disponibles tant sur la toile dans la forme de petits jeux flash ou sur les applications de téléphones sont donc adéquats à cette nouvelle sorte de jeu rapide : ils sont souvent peu développés, évolués : ils cherchent à créer un divertissement rapide et éphémère. Cette forme de jeu peut être conduite à laisser de coté les jeux à l’histoire profonde et intéressante. Même si, bien entendu , nous discutons-débattons bel et bien , ici-là, de généralités et il sera non difficile de trouver des exceptions.

Différentes solutions peuvent êtres menées : premièrement, il est nécessaire de préciser que l’influence des applications de téléphones portables peut en réalité être avantageuse pour les jeux flash online dans la mesure où elle fonde une nouvelle dynamique de jeu : un jeu se jouant immédiatement et sans contrainte. D’autre part, une autre explication peut se trouver dans le fait que les jeux online restent majoritairement gratuits et de fait, concurrencer un outil non payant n’est pas chose évidente lorsque la majorité des applications sont elles payantes, bien que leur cout reste souvent dérisoire. Au final, on constate donc que ce nouveau type de jeu trouve tout à fait son public sur deux supports bien distincts : d’une part sur la toile via les petits jeux flash gratuits et d’autre part via les applications de téléphones.

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)