Vous êtes ici : Agence Presse » Gastronomie » Les fleurs comestibles

Les fleurs comestibles


Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, il existe des fleurs comestibles. Si certaines ont une vertu médicinale, d’autres sont plutôt aromatiques et très appréciées pour embellir les plats.

Il est aussi important de souligner que la partie comestible est différente pour chaque plante.

Les différentes fleurs comestibles

Parmi les fleurs condimentées que l’on trouve souvent dans la cuisine, on peut citer l’achillée millefeuille. Elle possède un goût plutôt amer avec un arôme de camomille.

Le bégonia est par contre doté d’un pétale croquant au goût acidulé et fruité. La tige de bourrache est aussi un meilleur choix pour ceux qui recherchent un goût iodé.

La capucine dotée d’un arôme poivré a un goût de cresson et de radis noir. Sa feuille et sa fleur sont toutes comestibles. La fleur de ciboulette se démarque par son parfum doux et son goût proche de l’oignon.

La fleur mâle de la courgette est idéale pour les beignets et les farcis avec son goût subtil. La lavande est dédiée pour aromatisée les glaces ou les boissons.

Le muflier nommé aussi gueule du loup a un goût d’endive.

Le phlox étoilé avec son arôme sucré avec son goût de noix fraîche est recommandé pour les salades et les desserts.

La rose Vence est très appréciée par les confiseurs grâce à son magnifique arôme.

La sauge ananas est dotée d’un arôme exotique et ses fleurs sont sucrées.

Le souci connu sous le nom botanique calendula est non seulement une plante médicinale, mais aussi un ingrédient exceptionnel pour les risottos ou les salades avec son goût de légume primeur.

Quant au tagète, la fleur est dotée d’un arôme balsamique avec un goût épicé.

Récolte et mise en garde

Il est recommandé de cueillir les fleurs comestibles très tôt le matin et de ne pas utiliser d’engrais toxique. Si elles ne sont pas consommées de suite, il faut les sécher et les ranger dans des boîtes hermétiques.

Concernant le choix des fleurs à cueillir, il est important de choisir les fleurs bien odorantes. Mais avant l’utilisation des fleurs, il est recommandé de s’informer pour savoir quelle est la partie consommable de la plante dans le but d’éviter les risques d’intoxication.

Il y a en effet des plantes dont les fleurs sont comestibles alors que les feuilles sont toxiques. Il faut donc un guide botanique sérieux pour avoir plus de certitude quant à l’identité et la qualité de la plante.

Puisque la plupart du temps, les fleurs sont consommées crus, il est indiqué d’éviter les plantes traitées chimiquement, car les risques sont toujours élevés.

Le fait d’être lavé ne suffit pas pour enlever les éléments chimiques.

http://www.florajet.com/

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)